Instagram

Instagram requires authorization to view a user profile. Use autorized account in widget settings

Info trafic

13 juillet 2004

Ou J’ai la trouille en citrouille,

Depuis aussi longtemps que je sais faire des lacets, je suis angoissée dans les bagnoles dès que le compteur grimpe sur le quatre-vingt.
Fervente adepte des embouteillages qui m’apaisent de par leur lenteur, je tremble au moindre clignotant et scrute chaque voiture alentoure comme de plausibles meutrières. Ma ceinture est adulée comme une rivière de diamants et, si je roulais sur l’or, les mécanos de Schumacher y installeraient des airbags et plein d’autres trucs renforcés top-modernes et super sécurisés.- « En fait, sur l’autoroute, tout le monde confie sa vie aux autres gens … »
– « Euh … Mouais. »
– « Bah vi. Regarde : si le type là, à côté, avec sa gueule bizarre, il tourne son guidon volant vers nous. On est mort. Si le gars derrière nous fonce dessus, j’sais pas, par exemple s’il a une crampe, ben on est mort. Si la voiture de devant freine d’un coup à cause d’un banal problème technique, on est encore mort. »
– « Mais arrête de penser à ça. »
– « En plus, on paie pour risquer notre vie ici. »
– « Dans ce cas là, dans la rue les camions peuvent t’écraser aussi … »
– « Mais nan … Pas pareil. Aaah ! R’gardes lui comme il double. Retourne vers la droite ! Han ! Yvan t’es à 146 là, tu crois que je te vois pas ? Pour revenir, on prend la nationale. »
– « Mais nan … T’es chiante. Dors. »
– « Non. Je surveille. »

Mon ulcère se développe au rythme de mes lamentations. Opressée, je reste cramponnée à la portière avec l’immuable envie de relâcher la pression à chaque aire de repos.
Inutile de préciser que mon désir de posséder la petite carte rose est résolument banni. Passer le permis de conduire reviendrait à m’envoyer au bagne où mon hypothétique professeur finirait pendu à son rétroviseur après deux cents cinquante-sept leçons sur un parking désert et une douzaine de tires à la casse.

– « Tiens encore une caravane hollandaise qui nous ralentie, pf … » se plaignait C.
– « Dis, c’est où la Hollande au fait ? » me renseignais-je connement en songeant qu’un voyage en bagnole reste l’occasion idéale voire inévitable d’apprendre que le département du 84 c’est le vaucluse, que telle marque de voiture ne commercialise pas la couleur jaune caca ou que le panneau routier signifie la présence de verglas sur la route mais n’évoque absolument pas une voiture de gogo gadget avec des jambes girafesques (éléphantesques existent bien).
– « Quoi ? Tu sais pas ? »
– « Nan, sinon j’te demanderais pas. »
– « Ben, c’est entre la Belgique et la France. »
– « Ah. »
– « Tu savais pas … »
– « Rho … OUI, JE SAVAIS PAS ! »
– « … »
– « J’croyais que c’était vers les icerbergs tout là haut ! »
– « Non. C’est pas très loin » répliquait C. en pouffant.
– « Hum. J’me demandais toujours pourquoi ils s’emmerdaient à venir dans le sud avec leur caravane en passant sur l’eau. »
– « C’que t’es conne. »
– « Ta gueule. »

Je flaire l’accident de voiture qui m’éjectera directement dix pieds sous terre. En même temps, j’ai aussi la frousse des insectes, des ascenseurs, du bâteau pirate, des pentes raides à grimper, des flageolets, des poissons, des gens qui portent des nike air conditionné, des médecins et notamment de leurs ustensiles de charcutier, du trou dans la baignoire, des caves, …

No Comments

Leave a Reply

mes livres de crochet

zess

………………………….

zess

Bon plan :

Newsletter

shops :

pub


pub

Merci :

Mes photos ne sont pas libres de droit. Merci de m’avertir si vous souhaitez en utiliser une.

Instagram

Instagram a retourné des données invalides.

@zessfr

×