Instagram

No images found!
Try some other hashtag or username

POUR NE RIEN LOUPER

855 abonnés.

Surprise

9 août 2004

Surprise

9 août 2004

Samedi, C. et moi sommes réveillés vers les midi par un coup de sonnette. Témoins de Jéhovah ou maçons en quête de clients ? C. file dans la cour en caleçon et ouvre. Ce n’était que le facteur.
– « Tenez c’est pour vous ! »
– « Ah. »
Le portail fermé, C. scrute le colis et vient vers moi, attendant sur le palier en pijama rose et pieds nus.
– « Tiens c’est pour toi. »
– « Ah ?! »

Le paquet marqueté d’un amazon, je pigeais qu’un lecteur très très très gentil avait eu suffisamment d’endurance mentale pour pianoter les numéros de sa carte bleue ni pour sa gueule, ni pour le non-anniversaire de son arrière petit filleul, mais pour quelqu’un qu’il connaissait pas vraiment, accessoirement moi.
La veille, j’envoyais un mail à ladite société qui exposait en gros : « dans ma liste des z’envies cadeaux il est indiqué « 4 cadeaux déjà offerts ». Vous faites de fausses joies au gens. C’est dégueulassement cruel ! » J’aurais donc du m’abstenir.

Découvrir, au saut du lit, pareil magot, c’est presque aussi plaisant qu’être réveillée par un massage thaïlandais accompagné de croissants chauds et d’un café au lait devant une télé qui diffuserait Nicky Larson.
J’accordais à cette liste d’envies cadeaux autant d’espoir qu’à la maison de barbie dix-huit pièces avec de vrais chiottes intégrés que j’avais demandée au Papa Noël en 1990.
Avant d’ouvrir le paquet, je le regarde comme un miracle en agressant C. de ma bonne humeur exceptionnellement matinale puis, j’ouvre avec une rare délicatesse liée à l’impatience exaltée. Légèrement hystérique, je découvre trois bouquins et un DVD. La pupille dilatée et le sourire approximativement jusqu’aux oreilles, je frétille telle une gamine à la tignasse crêpée un matin de 25 décembre.
En scrutant la facture, je tire la barbichette du père noel qui est plus couramment appelé Laaran dans les cyber parages. Signe particulier : je le déteste. C’est un emmerdeur catégorie poids lourd qui, de par ses capacités prodigieuses à enrager un bouddhiste averti, donne assidûment envie de lui foutre sur la gueule.
Il s’est pas foutu de ma tronche avec quatre cadeaux. Ca peut signifier aussi qu’il fait tout par quatre dans un genre de TOC rarissimes et chiantissimes. Peut-être qu’il monte toujours les escaliers quatre à quatre, qu’il repasse ses chemises quatres fois avant de les mettre sur un cintre, qu’il use exactement quatre feuilles de PQ pour se torcher, qu’il va chez le coupe-tiff tous les quatre décennies et qu’il roule dans un 4×4 à 19.550,99 euros (c’était 19.549,99 mais il a pris la clim’ en option pour ne pas avoir à ouvrir ses quatre fenêtres, à chaque fois, en même temps). Ca coûte cher parfois les TOC.
On ne sait jamais qui est le Père Noël ; il se cache derrière d’apparent Père Fouettard et se trompe parfois dans son calendrier à cause de sa sénilité qui commence à pointer sa purée de carottes.
En tant que fifille bien élevée, j’ai l’impression d’oublier quelque chose.
– « Zess, t’as dis merci au tonton euh au Père Noël ? » aurait certainement assigné la reine mère.

No Comments

Leave a Reply

Hello

Hello

Jessica

Pour en savoir + c'est ici

mes livres de crochet

zess

………………………….

zess

Bon plan :

Newsletter

DERNIERS POSTS

shops :

pub


pub

Merci :

Mes photos ne sont pas libres de droit. Merci de m’avertir si vous souhaitez en utiliser une.

Instagram

Instagram a retourné des données invalides.

@zessfr

×