Menu

Articles avec le tag ‘brocante’

Dernières trouvailles de vide-greniers VI

vide-grenier brocante vintage rétro kitsch jouet décoration
Une chaise pliante que j’aurais beaucoup aimé avoir gamine pendant nos week-end camping.
vide-grenier brocante vintage rétro kitsch jouet décoration
vide-grenier brocante vintage rétro kitsch jouet décoration
Un poney sur roulettes à tirer. Là pour le coup Lily-Rose s’en cogne et c’est moi qui ai du mal à m’en séparer tellement il est mignon !
vide-grenier brocante vintage rétro kitsch jouet décoration
Une housse de coussin à l’imprimé trop mignon (+ un coussin à moins d’1€ ikea) et une autre chaise en rotin chinée y’a un bout de temps
vide-grenier brocante vintage rétro kitsch jouet décoration
4 livres Candy – bibliothèque rose (hiiii cœurs dans les yeux et tout quand je les ai vus !)
vide-grenier brocante vintage rétro kitsch jouet décoration
Une horloge boite à musique qui est passé tout près de la case supérette vintage, mais Lily-Rose en a décidé autrement ! Quand on le remonte, les aiguilles tournent, les yeux bougent, il fait de la musique et même une sonnerie de réveil !
vide-grenier brocante vintage rétro kitsch jouet décoration
Une peluche fourre-tout avec une cachette sous son ventre pour ranger son pyjama. Ginette aussi l’aime bien …
vide-grenier brocante vintage rétro kitsch jouet décoration
Un vieil arbre magique Vulli, il me reste à trouver tous les accessoires … C’est pas gagné !
vide-grenier brocante vintage rétro kitsch jouet décoration
J’avais aussi trouvé 3 livres maiscomme une conne, ma sœur je les ai oublié sur le parking après avoir chargé la voiture avec une caisse à vins et les papiers peints. Heureusement, le lendemain j’ai retrouvé mes merveilles mais … sans les bouquins !
vide-grenier brocante vintage rétro kitsch jouet décoration
vide-grenier brocante vintage rétro kitsch jouet décoration
vide-grenier brocante vintage rétro kitsch jouet décoration

Les concours pour gagner une photo sur toile et un coffret DIY continuent !

Rendez-vous sur Hellocoton !

La chambre de Lily-Rose, le coin à langer / ranger

chambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierPuisque Lily-Rose fait durer le suspens, voila la suite des photos de sa chambre (après le coin dodo) avec le coin des futures couches explosives la commode à langer, la guirlande de fanions, un meuble que j’avais retapé en rose pétard y’a 6ans et dont la destinée était toute tracée, les lampions en papier, quelques babioles chinées comme la vieille valise ou la peluche lapin encadrée, le tapis à cœurs, … La lampe à fleurs de cerisiers japonais sera placée sur une petite tablette (parce que là, je risque de cogner bébé hein) et je fignolerai les porte-étiquettes en notant le contenu des tiroirs (j’attends de voir). Pas d'éclairage trop intempestif, je ne prendrai que des luminaires à lumière douce pour cette chambre. Il reste une dernière partie à découvrir mais j’espère bien ne pas avoir le temps de vous dévoiler ça avant que Lily-Rose décide de se montrer …
chambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenierchambre bébé fille vintage rétro romantique vertbaudet langer lampions guirlande liberty vide-grenier

Rendez-vous sur Hellocoton !

La chambre de Lily-Rose, le coin dodo

chambre bébé fille rétro vintage vertbaudet ikea libertychambre bébé fille rétro vintage vertbaudet ikea libertychambre bébé fille rétro vintage vertbaudet ikea libertychambre bébé fille rétro vintage vertbaudet ikea libertychambre bébé fille rétro vintage vertbaudet ikea libertychambre bébé fille rétro vintage vertbaudet ikea liberty
Après les billets sur les achats pour bébé (1, 2 et 3), voilà donc le lit rétro (chez Vertbaudet) mais neuf en situation avec le tour de lit Minilabo installé ! Aujourd’hui, juste le coin dodo vu qu’une porte et des tréteaux trônent encore au milieu de la pièce (mon père a dit qu’il fallait une 3ème couche de peinture alors je l’écoute (en espérant que Lily-Rose prenne exemple pour son avenir extra-utérin) ) ! La bibliothèque en escaliers vient de chez Fly (me manque qu’à dénicher 3 paniers pour les cases du bas) et comme prévu j’ai customisé le fond de l’étagère Ikea avec un patchwork de papier à pois, cœurs, bambi, ect. J’ai pas résisté à l’envie d’y poser quelques une de mes blythes (je les enlèverai le jour où Lily-Rose en aura peur* promis !), sa collection de petits chaussons et des p’tites choses chinées y’a longtemps (des tableaux de Titi de Paris, un bibelot faon, une rubber doll, un carrousel musical, …) ainsi que des trucs faits mains (des champignons en tissus de toutes tailles, des cupcakes en feutrines, ect). J’imagine bien qu’après son arrivée, ça risque de changer légèrement (cadavres de biberons dans un coin, bavoirs au vomi dans un autre, tout ça, non ?!).
chambre bébé fille rétro vintage vertbaudet ikea libertychambre bébé fille rétro vintage vertbaudet ikea libertychambre bébé fille rétro vintage vertbaudet ikea libertychambre bébé fille rétro vintage vertbaudet ikea libertychambre bébé fille rétro vintage vertbaudet ikea libertychambre bébé fille rétro vintage vertbaudet ikea liberty Lire la suite de cette entrée »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le (demi) sevrage aux vide-greniers + proposition de tutos

manège musical vide-grenier
Comme tous les premiers dimanches de mai, C. et moi sommes allés faire un tour dans un gigantesque vide-grenier juste à côté de Nîmes*. Soleil, merguez et plus de 350 exposants : tous les ingrédients pour une brocante parfaite ! C’est un peu le premier, et de loin le meilleur, qui déclare l’ouverture des vide-greniers printaniers. Heureusement pour C., j’ai presque vaincu mon addiction au recyclage et mes troubles obsessionnels de chiner. Je limite les sorties marché aux puces et Emmaüs histoire d’écarter toute tentation de récupération de ramasse-poussières, poupées décapitées et autres bric-à-brac et, surtout, j’évite de me jeter sur tous les objets-inutiles-mais-trop-kitsch. J’ai vu, du coin de l’œil, de jolis valisettes/théières/buffets/miroirs/n’importe-quoi à gogo diablement vintage et je les ai laissés derrière moi sans une once de regret ; mieux, j’ai même pas demandé le prix par curiosité par sûreté. Je suis repartie les mains quasiment vides. Quasiment hein, j’y vais pas juste pour prendre l’air en dépit de ce que croit C. ... Donc, je me suis contenue avec seulement trois petits trucs** (dont ce carrousel musical) pour un montant total exorbitant de 1,50€ !
manège musical vide-greniermanège musical vide-greniermanège musical vide-grenier Lire la suite de cette entrée »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Douces fleurs

fleurs
C. et moi avons été pris dans une tornade de tri et de rangement dans le style ménage de début d’année ! Toute la cuisine a été passée au peigne fin. On a bazardé des tas de trucs inutiles, moches, cassés, oubliés et renouveler notre service assiettes/couverts/verres. J’ai hésité pour les assiettes à gâteaux seventies à fleurs : « mais celles-là, je les aime bien quoi … »
– « Ouais mais Jess, on a dit on change ! Et … Elles sont super laides ! »
Finalement, j’ai abdiqué et il a pris un malin plaisir à les balancer à la poubelle en faisant « oups ! »
On utilisait surtout un service à fleurs oranges, héritage de ma grand-mère, bien sur usé, fêlé et même recollé. Avant de m’en séparer, je me suis sentie obligée de demander la permission à la Reine Mère (qui m’a répondu par l’affirmative) et, évidemment, C. s’est foutu de moi ! Par contre, hors de question de faire pareil avec le service à thé de la même collection, je l’aime depuis toute gamine, il est dans la vitrine du salon et y restera !
Partis à la redécouverte de nos buffets, on est tombé sur tout et n’importe quoi, du machin pour presser les oranges à un service à je-sais-pas-quoi donné par je-sais-pas-qui en passant par des verres dépareillés, un couvercle de casserole qui avait perdu son binôme et j’en passe …
J’ai aussi lâchement abandonné le meuble à horloge que j’avais transformé en épicier ; la Reine Mère l’a récupéré.
Un fou-rire bête nous a pris quand on est tombé sur une boite de conserve périmée depuis 2009 ! Celle-là on a du l’acheter au moment de notre installation ensemble, elle a du faire tous les déménagements avec nous …
On a maintenant des placards digne de Bree Van De Camp ! Parce qu’avant, faut dire qu’en prenant une casserole, j’en avais trois qui me tombaient sur la tronche aussi.

Sinon, bientôt un concours avec trois petites merveilles de votre choix à gagner. J’en dis pas plus pour le moment : rendez-vous dans deux jours !

Et, comme toujours quelques photos en passant :
fleurs fleurs fleurs Lire la suite de cette entrée »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mosaïque de rouges

mosaique de rouge Lire la suite de cette entrée »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le tourbillon de ma vie

vintage
Le tourbillon de la vie. Ça me fait bizarre quand j’y pense. Un mélange de mélancolie et de satisfaction. J’aime pas beaucoup l’adage comme quoi on crée sa propre destinée … Et mon œil c’est du poulet aussi ?! Parfois, je songe au moment présent (là, moi, pijama et café, aux côtés de C. entrain de regarder Les chevaliers du Zodiaque à 7h52 du mat’ par exemple) et pendant une fraction de seconde, je me sens tomber dans un grand trou noir sans fond avec l’impression étrange d’être quelqu’un d’autre qui aurait fait un bond dans le futur incroyable.
vintage
J’ai tellement été solitaire qu’on me disait que je finirai vieille fille, ou pire qu’aucun mec ne me supporterait deux jours ! Je m’en moquais. J’aimais beaucoup être dans mon monde à l’adolescence, je restais des semaines entières sans bouger de ma chambre pendant les vacances. Je me gavais de meringues avec Slipknot* dans les oreilles à peindre à longueur de journée.
Quand je me projetais dans le futur, je me voyais seule, à écrire des bouquins, avec une marmaille de chats et, accessoirement, un boulot de merde pour payer le nutella et les factures. Si j’étais d’humeur plus joviale, je m’imaginais prof’ de français dans un collège. Mais toujours, en coloc’ avec ma frangine** ; ça, c’était sur, on l’avait prévu depuis l’ère des dents de lait.
vintage
A cette époque, C. était un ami, on échangeait nos secrets sur nos passades amoureuses avec une pointe de jalousie mutuelle. A chaque fois qu’on se voyait, je m’arrangeais toujours pour ne pas être en tête à tête avec lui. J’y pensais pas, c’était juste comme ça. Un jour d’été, sans chaperon, le destin nous a rattrapé et on est tombé dans les bras l’un de l’autre. Ça, c’est le gros résumé parce que je pourrais blablater de notre histoire d’amour des temps modernes pendant des heures … Comment il m’a fait sa demande déclaration de mariage même pas deux mois après notre premier baiser en me disant, très convaincu : « je me marierai avec toi ». Il avait raison en plus !
vintage
Alors, sept ans plus tard, me retrouver avec l’ancien-pote-aux-cheveux-longs comme mari dont les princes charmants des contes de fées ne lui arrivent même pas à la cheville et à me gaver d’acide folique en-prévision-de, c’est … ouah ! Ouais, ça me fait bizarre quand j’y pense.
Merci aux fées qui se sont penchées sur mon berceau. Tout est parfait. Tellement, que c’était même au-delà de mon imagination étriquée***.
vintage vintage vintage vintage vintage vintage vintage vintage vintage vintage vintage vintage vintage

« Le destin c’est simplement la forme accélérée du temps » – Giraudoux.

* Ouais Slipknot, d’ailleurs on a reécouté un album y’a pas longtemps, c’est naze mais ça rappelle des souvenirs …
** Finalement, heureusement, qu’on a jamais vécu juste toutes les deux ma p’tite sœur et moi, on se serait crêper le chignon sans la Reine Mère pour faire l’arbitre …
*** Punaise, je me relis et on dirait Caroline dans la petite maison de la prairie tellement épanouie et contente d’être heureuse avec son Charles adoré … Pas grave : j’assume.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Manque de pot, ou pas …

J’essayerai de limiter les grossièretés dans ce billet mais ça risque d’être difficile. Et, je vais la faire courte parce que ça a été chiant à encaisser, ça l’est presque autant à raconter.
J’ai pas de chance, ça on le sait. Mais là …J’ai frôlé le pétage de durite. Pour résumer : C. et moi avons passé des vacances moisies que même toi, là, qui bosses tout l’été ne nous envierais pas.

On devait passer dix jours dans un camping en mobil-home avec mega parc aquatique au bord de la mer à bronzer, décompresser, patauger, s’amuser, niquer. Finalement, on a enduré dix jours à stresser, courir à droite et à gauche, avoir froid, être malade, chialer, stresser, stresser, …. On se faisait des films depuis des mois, on avait tout bien préparé comme il faut et ça avait été un casse-tête pour trouver des animaux-sitters (le lapin chez la belle-mère, le cochon d’inde chez la Reine Mère et les deux faces plates chez ma frangine Schnoudeul). Premier jour, tout allait bien, même que j’ai fais un toboggan classé noir, qu’on mangeait déjà de la pastèque et que les hôtesses d’accueil nous avait même offert un coffret de bouillies régionales (que j’ai directement refourgué à mes parents au retour ; nan mais ho j’aurais préféré un ticket pour une frite au snack moi !). Seulement, le soir, on a du retourner voir Ginette en catastrophe, elle arrivait plus marcher sans hurler. Grosse panique. Après un véto de garde à domicile appelé à minuit et une bonne piqûre dans son gras, on est reparti avec la fugitive à poils au camping. Presque deux jours durant, elle a quasiment pas bougé. On avait la trouille comme pas possible, faut dire que sans gosses, on reporte un peu trop sur nos bêtes à poils. Donc, on a pas fait grand chose pour prendre soin de notre p’tite malade, p’tet même trop. On a du faire genre cinquante-six parties d’échec sur la terrasse à ses côtés. Pour couronner le tout, C. avait chopé une crève et on se les geler le soir. Quelques jours avant la fin du séjour, Ginette gambadait comme à son habitude (du coup, elle est au régime et doit perdre 3kilos minimum!). Bref, on s’était dis que le principal c’est qu’elle aille mieux et qu’on se rattraperait à Londres où on devait passer quatre jours en rentrant. Mais, bordel de crotte de bique séchée, la carte d’identité de C. n’était plus valable depuis un mois. Évidemment, le permis de conduire à l’aéroport il s’en tamponne le coquillard !Dire que j’avais été super sage pendant les soldes pour pouvoir me faire plaisir la-bas et dévaliser un Primark … Heureusement, on a pu reporter les réservations d’hôtel (faut-il encore que C. parvienne à poser des congés). En revanche, on a eu les billets d’avion dans l’os et jusqu’au coude vu qu’on avait déjà confirmé les vol comme des cons insouciants. Je ne sais pas ce qu’on a fait pour mériter ça … Je soupçonne C. d’avoir écrasé des coccinelles quand il était petit.

La meilleure manière de prendre les choses du bon côté, c’est d’attendre qu’elles se retournent.

P. Ouanich

 

Mais y’a pas eu que du négatif dans tout ça : on a appris à jouer au poker avec des potes d’un jeu en réseau qui nous ont rendu visite ; j’ai un tout petit peu bronzé ; j’ai nettoyé la maison de fond en comble tellement j’étais énervée et depuis je suis accro à mon nouvel aspiro-de-la-mort-qui-tue-les-poils ; C. n’a pas eu de mauvaise surprise avec son projet de troisième tatouage, piqué pendant 5h30, c’est mon héros ; on est allé voir un joli feu d’artifice en compagnie de Schnoudeul et sa chérie et j’ai pris plein de photos pour me rattraper des vacances perdues ; et puis, noces de cuir* accomplies !

* 2 ans de mariage !

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’atelier et sa nouvelle décoration

Les pots de peinture et les tournevis sont rangés, ou presque ! Voilà la suites des photos :

Le bureau/plan de travail est composé de deux planches blanches ikea où j’ai posé des rideaux pour cacher les tours des ordi’ et mes grosses boites en carton de rangement de chutes de tissus. J’ai choisi un tissu aux couleurs acidulées qui me rappellent les bonbons …

Avec l’enduit à cirer, je pensais ne pas pouvoir poser ces stickers rigolos trouvés il y a quelques semaines par hasard ; finalement, ils tiennent très bien* !

J’en avais marre de mon bureau couleur bois, je lui ai donc ravalé la façade à coups de pinceaux et de cire comme prévu. Pour la peine, un avant/après. Avec de la peinture monocouche, c’est dingue le peu de temps que ça prend ; en 2h il était peint, sec, ciré et remis à sa place (le tout sans dommages collatéraux, ni intoxication due à l’odeur) !

Avant (quoi ? moi, bordélique ?!):

Après :

Le couvercle d’une boite émaillée tellement joli que j’ai préféré le poser comme un tableau au mur …

Si vous avez l’œil, vous verrez les vestiges des moments où Ginette se faisait les dents bébé … La peste !

Sur un mur, j’ai fais un patchwork de cadres avec des têtes de poupées évidemment, de jolies images découpées dans des bouquins d’enfant, du tissu, des boutons, … Je l’étofferai au fils de mes trouvailles.

Des lettres en bois que je vais peindre de la même couleur que le bureau et fixés au mur, vous devinez le mot …

Au fait, l’atelier ressemblait à ça avant sa nouvelle déco’.

Qui dit vieille maison dit grande pièce permettant de dévaliser les marchés aux puces mais surtout mur tout sauf droit ! Résultat : on va devoir poser deux petites équerres sous l’une des étagères (la même que la rose présentée dans le dernier post qui sera fixée au-dessous). Sinon, aucun problème à signaler. J’ai fais toutes les boutiques possibles et imaginables pour trouver une applique ; peine perdue, les seules qui me plaisaient faisaient dans les 200euros et on en voulait une avec un zéro de moins, un peu économiques aussi sur le plan conso, sans pour autant tomber dans les appliques seulement compatibles avec les ampoules led. Heureusement, l’amour de ma vie a trouvé la solution : « t’as qu’à la faire ! Et arrêter de me faire chier avec ça alors qu’une ampoule qui pendouille sur le mur ça me gêne pas moi ! » J’ai commencé mon bidouillage avec du grillage à poules et des petites fleurs rembourrées …
Sur le mur du fond, je vais remettre le câble et ses petites pinces où j’accrocherai uniquement des polaroïds.
Et pis, j’ai du oublier plein de choses … Alors la suite au prochain épisode …

* Comme quoi, faut pas toujours se fier aux notices.

Rendez-vous sur Hellocoton !

De retour

Le cap du mois passé sans poster sur mon blogounet n’a pas été atteint, je ne suis donc pas une lâcheuse* ! Mais, j’avais une bonne excuse. C. avait pris une semaine de congé pendant laquelle nous avons enfin retapé l’atelier ! Adieu la tapisserie qui devait avoir dans les trente ans ! On a passé un enduit et de la cire cendré légèrement bleuté : effet vieux mur garanti ! Il reste encore un peu de boulot, du rangement, de la mise en place d’étagères, de la couture de rideaux, de la peinture de cadres, tout ça tout ça. On a installé un plan de travail sur lequel je vais pouvoir me régaler à bricoler grâce à deux grands bureaux. Pis, j’ai eu le fauteuil de mes rêves soldés chez ikea ! Il me reste aussi à peindre mon bureau en pin en rose dragée et le cirer en blanc. Je dévoilerai tout ça bientôt avec des photos avant/après … En attendant quelques photos vite faites …

* Ou comment se donner bonne conscience …

Rendez-vous sur Hellocoton !
bon plan :
♡ ♡ Y passer des heures ♡ ♡ MaisonDeco_300x250
me contacter :
Catégories :
Papotage :
  • michele h: mon relai https://twitter.com/brunettemi mi/status/545684555697774593 merci,très belle soirée Michèle
  • michele h: bonsoir ,je tente avec grand plaisir . mon choix se porterait sur une photo de mon fils prise cet été . 2...
  • virginie c: bonsoir, si je gagne ce sera une photo noir&blanc de mes 2 ados merci à tous les 2 pour ce concours...
  • Asia Petits Pois: Moi, j’aime la toile 50X50 tout naturellement. Cela serait pour faire imprimer une photo de...
  • vanou: Super concours!!! je choisirai une photo de mon fils lors de avec un masque lors d’un shooting emile et...
shops :
Merci :
`
△ Mes photos ne sont pas libres de droit. Merci de m'avertir si vous souhaitez en utiliser une. △


Nouvelles Promotions - 200x200

3 offres 250x250



http://www.habitat.fr