Menu 

Articles avec le tag ‘cobaye’

Découvertes de maman débutante V


En 16mois, j’ai du dire à peu près 473fois « fais gaffe » à C.
J’ai accepté le fait d’avoir un pull barbouillé de yaourt, parce que si ma fille veut un câlin là tout de suite, je ne lui résiste pas, même si au passage je lui sers de bavoir !
Je fonds complètement quand elle prend mes cheveux et les mets sur sa tête d’œuf …
J’ai compris qu’il ne faut jamais tourner le dos à un enfant, JA-MAIS !
Je suis toute chose quand l’amour-de-ma-vie-de-l’univers-de-l’espace-intersidéral s’affirme : « Lily-Rose tu viens, on va s’habiller ! » « Ohmaisnaaan ! »
Quand Lily-Rose s’est mise à marcher, comme ça d’un coup, avec assurance et sans tomber, ça m’a foutu une claque et j’avais du mal à réaliser : « Mais elle marche là ? »
Ma frangine : « bah oui elle marche ! Ça fait 10minutes qu’elle fait le tour de la table ! »
(qui, d’ailleurs, a eu l’honneur d’être présente au moment M, comme si Lily-Rose avait attendu son retour de vacances)
Et, notre gnangnantitude contamine même notre entourage : « hiii elle a attendu que tata soit là hein pour marcher ! »
Je n’ai plus besoin de dissolvant, mon vernis écaillé a le temps de se barrer tout seul avant que je refasse une manucure.

Je fonds, je dégouline, quand Lily-Rose pousse ma tête et celle de son papa l’une vers l’autre et fait le bruit du bisou pour qu’on s’en fasse un !
Malgré 9mois d’entrainement, je suis toujours nulle pour démouler ces putain de petit suisse.
Manger à 22h49 ne nous semble paaas du tout anormal.
Quand je vois Lily-Rose jouer avec une branche d’arbre (elle a ramené à la maison une des photos), un mini balai ou se trimballer dans l’appart avec un baril vide de lessive, je me dis que les jouets sont superflus.
Je retrouve des jouets sur notre couette, sous le canapé, partout et pis comme on est devenu cucul la praline avec C. on trouve ça chou d’avoir une surprise au moment du coucher alors que c’est juste du bordel !
Je hais winnie l’ourson (note à ma famille si vous offrez des jouets winnie l’ourson à Noël, vous prenez le risque d’avoir un pull jaune poussin à imprimé loup façon Johnny Hallyday à votre anniv’, je dis ça je dis rien)
16mois d’allaitement, je suis contente qu’elle se soit sevrée toute seule (mais si vous avez une astuce pour lui faire boire du lait, je suis preneuse !) … Du coup, « néné » est sorti de son vocabulaire mais elle dit « tette-tette » pour Ginette
Je ne plie plus nos culottes/caleçons et les fourre dans un panier de la commode ; quand tu fais une lessive tous les 2jours, tu vas pas en plus t’emmerder à plier inutilement des trucs qu’on voit même pas qui finiront dans la panière le lendemain.

La supérette vintage s’est encore remplie de petites merveilles, pour voir mes derniers objets chinés c’est par ! Au programme, du A. Grée, des napperons kitsch, des jouets Fisher Price, un landau de poupées canon, de vieux jeux de société, un plaid siouperbe que j’ai failli garder, des boites à musiques mignonnes, une patère qui donne envie de chanter « la danse des canards », des tableaux titis parisiens et bien d’autres choses …
superette vintage Pour suivre les news de la boutique c’est par ici.
Et vous pouvez toujours tenter votre chance pour gagner un coffret DIY au choix jusqu’à dimanche !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Découvertes de maman débutante IV

découvertes de maman débutante maternité
découvertes de maman débutante maternité
découvertes de maman débutante maternité
Quand la pédiatre nous dit : « vous auriez pu difficilement faire un plus beau bébé, elle est parfaite ». Je ne pense pas qu’elle doit le rabâcher à tous ses patients. Je la crois. Puisqu’elle a raison.
Je pose du vernis à ongles avec la goutte de sueur sur la tempe tel un démineur qui se dépêche avant que la bombe explose bébé se réveille !
Je trouve Rufo très con (avant je t’aurais dis Rufo ? C’est qui, un chien ?).
Je trouve des similitudes génétiques débiles : si Lily-Rose aime arracher les fleurs de la sauge sur la terrasse c’est parce qu’elle aimera cueillir des fleurs comme maman ; si elle fait la moue en mangeant de la semoule c’est parce qu’elle tient de papa qui déteste ça (tu comprends, ça « étouffe »).
Je lis les étiquettes des yaourts.
J’engueule dispute les gens qui disent des gros mots devant Lily-Rose, déjà que j’ai du mal avec mon langage fleuri, faudrait pas que les autres s’y mettent aussi bordeldemerde !
Après le bain de Lily-Rose, je suis au top du glamour avec des yeux de pandas …
Je prends conscience de mes tics verbaux. Apparemment je dis souvent « hum » à la place de « oui », Lily-Rose m’imite à chaque fois et ça me fait toujours rire !
Je suis tombée sur une photo de moi à une semaine de la délivrance l’accouchement et j’ai eu l’impression de me voir une montgolfière dans un monde parallèle où je n’aurais jamais mis les pieds.
Je sais prendre une douche en 5min et 36secondes, me maquiller en 6min 27secondes et me coiffer en 3min et 19secondes. Ouais !
J’ai découvert le vrai sens du mot têtu. Lily-Rose est têtue, par exemple.
Je fais des trucs neuneu et j’ai même pas honte ! Comme chanter pirouette cacahouète en faisant n’importe quoi avec la guitare de C.  juste pour faire le show pour Lily-Rose !
J’ai pris l’habitude de faire pipi la porte ouverte (et parfois une petite tête apparaît en croyant que je joue à cache-cache) … Trop pris l’habitude même, ma frangine « putain la porte Jess ! » Moi « hey t’arrêtes avec les gros mots ! »
J’ai collé des protections aux coins des meubles, qu’est-ce que c’est laid !
S’occuper d’un bébé ça fatigue, si si ! Tellement qu’un soir j’avais la flemme de me lever pour prendre un post-it et le coller sur le miroir de la salle de bain à l’attention de C. que je lui ai envoyé un sms … C’était ça ou je le réveillais … Mais non j’allais pas bouger de la couette !
Elle a 14mois et j’ai déjà pensé au jour de sa 1ère rentrée et oui, ça m’angoisse !
J’en ai plein le cul de Rihanna, tacata et toutes ces chansons nazes qui m’infestent le crâne. Mais j’adore quand Lily-Rose se trémousse dessus alors j’endure en souriant !
Je suis certaine que le moyen pour mettre en pause un programme télé a été inventé par un papa ou une maman. J’ai envie de lui dire merci !
A la maison, il y a plein de traces de doigts boudinés sur les vitres …
Je fonds quand Lily-Rose se coiffe avec sa p’tite brosse alors qu’elle a 3 poils sur le caillou « roh t’as vu elle se coiffe même les oreilles »
découvertes de maman débutante maternité

Rendez-vous sur Hellocoton !

Découvertes de maman débutante III


J’avais expérimenté la malédiction de la table basse et du petit orteil, maintenant je connais celle du trotteur en plein dans les chevilles.
Lily-Rose a été livrée avec un système de gps sonore : partout, elle fait la mobylette avec une technique très gracieuse à l’aide de sa bouche et sa main, très pratique pour se retrouver dans un magasin bondé, genre à ikea, suffit de tendre l’oreille.
Je peux enfin chiner de vieux jouets sans que C. me serine « mais qu’est-ce que tu vas en faire de ce chien à roulettes ? »
Quand mon petit ogre n’a plus faim, elle préfère utiliser la méthode dite du hamster plutôt que de faire non de la tête : elle garde tout dans le bec et recrache brusquement au moment où je m’y attends le moins. Là j’ai toujours l’impression qu’une cuillère équivaut à 3 …
Je fonds complètement quand Lily-Rose dit maman avec sa petite voix de toons.
J’ai cuit des betteraves au babycook et ma sœur s’est foutue de ma gueule (parait qu’il faut pas …)
On a du acheter un autre disque dur tellement je prends de photos.
Mon addiction aux fringues a été naturellement corrigée : je n’achète quasiment plus que pour bébé et quand je craque difficilement pour moi, ma main va toujours vers un 36 avant de revenir à la réalité du 38.
Je connais par cœur toutes les chansons de pouf à la mode parce qu’elle adore danser sur les musiques de nrjhit, chaine 59, ça y est j’ai assimilé (nan mais Djustin Bieber, t’as envie de le baffer aussi ou bien ?!).
J’ai mis du sucre fin à la place du sel dans un de ses plats d’épinard/patates/fromage de chèvre et j’ai avoué mon erreur seulement une fois tout englouti à C. . « Bah la sucré-salé, elle doit aimer alors ! » qu’il m’a répondu …
J’adule le gars qui a inventé les portes automatiques. Je ne sais toujours pas comment m’y prendre pour ouvrir une porte et passer avec la poussette sans paraître ridicule.
Je pourrais rester des heures à la regarder dormir paisiblement (mais en fait j’en profite pour étendre le linge/bouffer/me doucher/regarder true blood avec C., ect)
Avant, quand je disais le mot couche, je parlais de peinture.
J’aime les pieds qui puent de Lily-Rose et C. se fout de ma gueule.
Les légumes dans le bac du frigo ne sont plus destinés uniquement au cochon d’inde et j’en découvre certains (« t’as vu le poireau, ça sent bon en fait ! »).
Elle me manque quand elle dort et, oui, je me sens débile.
Je ne pensais pas un jour être fière de voir une crotte dans un pot.
J’ai trouvé une astuce pour que Lily-Rose mange sans rechigner si elle n’apprécie pas trop : faire tomber innocemment un bout de purée sur la tablette de sa chaise haute et la laisser faire une magnifique œuvre d’art digne des plus grandes aquarelles. Pendant ce temps enfourner, enfourner, …
Je suis devenue gnangnan puissance mille.
Avant, lorsqu’on entendait un gosse chouiner, on se disait qu’il était saoulant ; maintenant, on se regarde avec C., attendris, et on se dit intérieurement « qu’est-ce qu’il a ce p’tit bout ? Faim, soif, dodo, … » Dans le même genre, quand un plus grand fait une colère dans un magasin, on peut lire l’angoisse dans nos yeux (« mais non elle fera pas ça ma fille, elle est trop parfaite ! » Bah on en reparle dans quelques années quand tu voudras pas lui acheter une barbie …)
En 365jours, j’ai du entendre C. dire presque autant de fois que de jours « elle est belle ma fille » (bon et moi le double certainement).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Découvertes de maman débutante II

photographie bébé zess zess.fr maternité blog
Je suis devenue parano puissance mille ; par exemple, je retirais le mobile accroché à son lit tous les soirs (il m’a fallu presque 2mois pour accepter les arguments de C. « non il peut pas tomber j’te dis, y’a 3 attaches en plus ! » ou encore pas d’étagères au-dessus de son lit … Mon leitmotiv : mieux vaut prévenir que guérir !
Je chante des chansons pourries n’importe quoi, même du Rihanna, du Shakira, du Ragounia pourvu qu’elle reste calme pendant l’habillage.
Je me suis rendue compte que je négligeais mon côté girly quand ma fille a remarqué, émerveillée, les ongles rouge pétasse de sa maman … A presque 10 mois quoi.
Séquence émotion : j’étais toute émue d’installer pour la 1ère fois Lily-Rose dans un siège de caddie au carrefour … Elle, elle était toute fofolle !
J’ai chopé l’ouïe hyper développée des vampires, je peux entendre Lily-Rose péter à l’autre bout de l’appart’, avec la télé allumée et le brouhaha d’une conversation. Babyphone au placard : 0 – Maman : 1 !
J’ai découvert ce que donne une crotte dans le bain (et j’ai remercié ma bonne étoile de ne pas l’avoir pris avec Lily-Rose ce jour-là).
On ne peut plus rien laisser trainer sur la table basse. Enfin si, on peut mais voir Lily-Rose dans son trotteur qui brandit fièrement mon réflex en l’air par la sangle, ça fait frôler la crise cardiaque.
Je connaissais certains mystères du corps humain du style la pose de mascara avec la bouche en cul de poule. Maintenant, comme toutes les mamans de la terre, je suis touchée par le réflexe mécanique ridicule de la cuillère : j’ouvre grand la bouche quand je lui donne à manger …
Désormais, on fait la queue chez le poissonnier (d’habitude on fuit le rayon comme la peste « brr t’as vu les yeux de cuila ?! ») et la dame m’a regardé bizarrement quand je lui ai demandé « la peau … je l’enlève ? »
Avec la poussette, je comprends l’emmerdement pour les gens en fauteuil roulant à cause des trottoirs mal foutus .
Quand je croise un bébé qui me sourit dans sa poussette, ça m’attendrit gouzigouzi. Avant, bah rien de spécial quoi.
J’ai fais une cabane de fortune avec un drap juste parce que Lily-Rose se marre dedans (et C. le soir « j’peux casser la cabane pour récupérer le drap ? »)
Je lave les sols 2fois plus souvent qu’avant.
J’ai testé la technique dite du « jte-roule-dans-la-farine » (enfin ici dans la courgette/dinde) : bébé ne veut pas sa purée, bébé veut le dessert, maman sort le dessert, bébé est content, maman enfourne une cuillère de … purée ! Ça marche que 3, 4fois, après bébé est pas con, il s’énerve.
Mes magazines ressemblent à des vieux torchons, tout déchirés avec des restes de substances non-identifiées par dessus.
Mon salon s’est transformé en aire de jeux, Ginette dort à côté d’un nounours sur le canapé, la table est envahie de trucs qui font couic-couic et ping-ping, …
Je vois parfois le soleil se lever.
photographie bébé zess zess.fr maternité blog
Je participe au concours Bubblemag ; alors si vous avez aimé la chambre de Lily-Rose (ici, et ), vous pouvez voter pour la sienne ! On peut le faire une fois par jour et si on like la page FB de bubblemag, les votes sont doublés. ♥♥♥ Je compte sur vous, merci ! ♥♥♥
photographie bébé zess zess.fr maternité blog
L’épisode 1 est .

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les découvertes de maman débutante I

blog maternité bébéblog maternité bébéblog maternité bébéblog maternité bébéAu bout de plus de 8 mois, je n’ai toujours pas trouvé de technique pour plier ces foutus pyjamas de bébé (et je me souviens encore des lessives de fringues en taille 1 mois que j’étendais tendrement quand j’étais encore enceinte, maintenant c’est clairement relou).
Je suis devenue la reine du changage de couches en un temps record même quand le paquet à l’air radioactif.
Je ne sais plus ce qu’est un gommage, j’ai la tronche en chantier.
Je comprends maintenant pourquoi on nous a toujours rabâché de ne pas parler la bouche pleine (parler c’est un grand mot pour 4 dada et 2 attatatta …). Pire : la variante avec Lily-Rose qui éternue et qui me mitraille de carottes baveuses !
Dans le même genre, j’ai déjà passé plus d’une après-midi sans me rendre compte qu’un beau p’tit cadeau vomital avait été généreusement déposé sur mon épaule (l’agréable surprise du soir en se déshabillant) …
Oui c’est vrai, on gagatise. Surtout C. : « vient ma pupuce, papa va te changer ta coucouche ! » A croire qu’il ne sait plus parler sans répéter 2 fois les même syllabes !
J’ai clipsé plus de boutons pressions en 8 mois qu’en 27 28ans.
Je suis tombée dans une faille spatio-temporel et je ne vois plus le temps passé (on est pas mardi aujourd’hui ?!). Je fais n’importe quoi comme vider la moitié du lave-vaisselle avant de comprendre que la vaisselle était sale.
Je note scrupuleusement tous les nouveaux trucs que Lily-Rose fait. Bon, je sais bien qu’elle s’en tamponnera le coquillard plus tard de savoir que le 16 aout 2011 elle a chié sur son père ou que le 11 avril 2012 elle était pliée de rires devant un moulin à vent mais je peux pas m’en empêcher, tous les soirs, j’écris des conneries.
J’adore le mec qui a inventé les places de parking pour les familles.
J’ai été obligée de me taper une demie-heure de le jour où tout a basculé parce que Lily-Rose s’était endormie dans mes bras et que la télé-commande n’était à porter de rien, pas même du pied.
Je suis souvent face à des choix cruciaux : body manches longues ou courtes ? Poireaux ou patates ce midi ? Poussette ou porte-bébé pour la ballade ? Mais surtout : je m’épile ou je mets du vernis pendant les quinze minutes de jeux dans son parc ? Je nettoie la baignoire ou les vitres pendant sa sieste ?
Et j’avoue : je n’ai encore jamais pu faire garder Lily-Rose (enfin si un quart d’heure à C. le temps d’aller au supermarché pendant qu’elle dormait mais bon ça ne compte pas !).
blog maternité bébéblog maternité bébéblog maternité bébé

Rendez-vous sur Hellocoton !

La gymnastique intra-utérine de bébé

grossesse 38 sa 39 sagrossesse 38 sa 39 sa
Bébé qui bouge dans son habitacle c’est rigolo mais au début j’avais surtout des flash d’Alien et d’autres films d’horreur en tête, surtout lorsque j’ai vu les premières bosses. J’avais lu les conneries habituelles dont le fameux « ça te fera comme des ailes de papillons dans le ventre », genre les nanas des forums elles ont mangé du bisounours au p’tit dej’. C’est sur que c’est plus facile d’imaginer des papillons dans le bide qu’un bébé. N’importe quoi. Et en plus c’est même pas vrai ; au tout début c’est plutôt la sensation de billes qui roulent sous la peau …
Bref, ça varie entre le massage abdominal agréable (« hihi regarde c’est p’tet son peton ! ») et le labourage de bide (« mais bordel elle me déteste ou quoi ? »), je me suis habituée et j’ai même établi un classement des différents mouvements de gymnastique aquatique de Lily-Rose. Maintenant qu’elle est à l’étroit, elle fait moins la maligne mais il y a eu :
- le boulet de canon : je prends mon élan et je fonce pour tester l’élasticité des murs. Ça c’était le coup de pied/poing qui me faisait presque sursauter !
- le discret : je me retourne dans mon sommeil et je fais trembler les cloisons de ma chambre.
- le toc, toc, toc (aussi appelé le morse) : trois coups succincts style « c’est un porteur ou pas cuilà ? » Toujours trois, va savoir pourquoi …
- le moonwalk : une espèce de grande vague, peut-être une galipette !
- la tecktonik : des coups partout en même temps genre je suis épileptique et t’auras beau poser ta main là ou là, tu m’attraperas pas ! C’était les mouvements les plus rigolos, assez impressionnants, j’en ai traumatisé plus d’un sur facebook avec mes vidéos.
- le mode vibreur : là je sèche tellement c’est bizarre … Peut-être qu’elle reçoit un sms ?..
grossesse 38 sa 39 sa
Maintenant j’ai surtout droit à :
- le coup de cul : une grooosse bosse qui se forme d’un coup qui me déforme complètement le bidon (« t’as vu un trapèze isocèle ! »)
- les vaguelettes : des p’tites ondulations tellement fréquentes que je ne m’en rends pas compte sauf si je vois mon tee-shirt bouger tout seul.
- le pousse-pousse : des coups de boules (que je sens jusque sur les cuisses si je suis assise).
- le hoquet : un dérivé du morse.
grossesse 38 sa 39 sa
grossesse 38 sa 39 sa
Et comme bébé est sadique (si si ils le sont tous un point c’est tout), il attend toujours le meilleur moment pour s’étirer : celui ou t’es avachie et relaxée. Comme par exemple, pendant un cours de sophrologie (« Oh lala mais je voyais votre ventre bouger dans tous les sens, je me suis dis elle arrivera jamais se détendre ! »).
Bon, moi, j’avoue quand tout est calme et que d’un coup Ginette entend une mouche péter et se met à aboyer et que bébé sursaute, je me moque … Mouhahaha ! (rho elle doit se faire chier à force dans cet utérus, ça lui fait un-peu d’action voyons !)

Rendez-vous sur Hellocoton !

La grossesse, naze ou super : le bilan !

grossesse ventre photographie enceinte
Si Lily-Rose pouvait débarquer un chouilla plus tôt que prévu ça m’arrangerait parce qu’être enceinte, même si y’a quelques trucs rigolos, la plupart du temps je déteste ça. Pourtant, j’ai été plutôt épargnée (comparée à toutes les horreurs qu’on entend) : pas une vergeture, une prise de poids de 8kg, pas de varices, de cystite et compagnie. Malgré ce tableau idyllique, si les utérus portatifs artificiels ne sont pas rapidement inventés, Lily-Rose sera fille unique (même si C. se fait déjà des films du genre « dans 3ans, on fait le petit frère … »)
Je commence quand même par les points positifs allez !
+ Le droit (et le devoir) d’être plus chiante que d’habitude : « Choubidou tu peux manger le dessus dégueu’ de la glace là ? »
+ Le bonheur d’acheter des soutien-gorges avec des nouvelles lettres de l’alphabet.
+ Le géniteur alias C. transformé en super-héro (et que j’t’amène un verre de citronnade avec des glaçons devant la télé, et que j’te cale un coussin dans le dos et un autre sous le ventre, ect)
+ L’échographie révélation : « c’est une fille, c’est une fille, c’est une fille » pendant 3heures quand même.
+ Pouvoir utiliser le joker des envies alimentaires tout en sachant que c’est juste un caprice bidon : « Choubidou, tu vas m’acheter des dragées au chocolat steup’ ? »
+ Se lâcher sur la déco’ en créant la chambre de mes rêves de gamine
+ Avoir une chevelure de rêve digne d’une pub parce-que-je-le-vaux-bien (sérieux ma crinière a poussé à une vitesse impressionnante, souviens-toi de ça)
+ Dans le même rayon, avoir les ongles qui poussent aussi vite que les tiffs de Kirsten Dunst dans entretien avec un vampire : à peine coupés qu’il faut déjà recommencer.
+ Être équipée d’une table intégrée, super pratique pour manger / poser l’ordi / la DS, un bouquin, ect
+ Découvrir la sophrologie en cours de préparation à l’accouchement: être vautrée sur d’énormes coussins à billes, au bord du sommeil avec de la musique douce et la sage-femme qui m’emmène faire je cite un voyage dans l’imaginaire, c’est le top !
+ La pitié gentillesse soudaine des gens : les automobilistes qui s’arrêtent avec le sourire aux passages piétons ou encore les caissières qui nous font passer avant les autres (génial mais ça me fout mal à l’aise ; jamais je me permettrais de le demander, si je peux trainer dans les rayons de Bershka pendant les soldes, je peux ensuite faire la queue, non ?)
+ Tous les jours, avoir droit à un massage anti-vergeture à l’huile d’amande douce fait par Super-futur-papa (et ça marche donc !)
+ Acheter des mini fringues choupis, les regarder de façon gnangnan et dire des trucs trop cons en toute légitimité … « Hiii bientôt y’aura un bébé dans ce body tu te rends compte ? »
+ Étendre son vocabulaire : maintenant je sais ce qu’est une coquille recueil-lait et son utilité par exemple.
+ Se croire dans la 4ème dimension en voyant ma frangine et sa chérie maniaques faire le ménage chez moi : « mais c’est quoi tous ces bibelots de merde qui servent à rien », « y’a un os à moelle dans la salle de bain, c’est normal* ? », « tu pouvais pas avoir des meubles blancs plutôt que noirs ? »
grossesse ventre photographie enceinte
Bon et les trucs franchement nazes qui me tapent sur le système :
- Perdre de vue sa foufoune : on entend toujours parler du fait qu’on voit plus ses pieds mais il suffit de s’asseoir pour les voir hein alors que la foufoune t’as beau faire toutes les contorsions possibles, elle reste inaccessible à l’œil ! « Mais tiens le miroir comme ça, non comme ça … Non j’veux pas que tu le fasses, mais si j’te fais confiance, … »
- Se transformer lentement en vache à traire et fuir des seins
- Acheter des slips jetables tout en restant zen même si ça prédit forcément une boucherie ! Des fois, y’a des trucs que la sage-femme devrait garder pour elle …
- Faire autant de pauses pipi en 9mois qu’en toute une vie
- Être traumatisée par le visage de bébé vu à l’écho 3D, en faire même des cauchemars
- Avoir l’agenda d’un ministre (malade le ministre) : entre l’obstétricien, la sage-femme, l’anesthésiste, le labo, les salles d’attente sont mes résidences secondaires.
- Oublier ce qu’est une vraie nuit avec 8h de sommeil d’un coup sans se réveiller avec un bon coup de talon dans les côtes
- Être au bord de la syncope dès que le thermomètre grimpe
- Pleurer pour rien (non je parlerai pas du cafard que C. avait du mal à retrouver/buter et qui m’a coûté un paquet de mouchoirs)
- Se rendre compte pendant les cours de prépa’ que inspirer/bloquer/pousser c’est plus dur à faire que ce qu’on croit : « et ça, c’est pendant une demie-heure ! »
- Ne plus pouvoir s’étirer sous risque de se choper une crampe de la mort qui tue (et accessoirement gueuler comme une truie)
- Être privée de bière (j’en ai jamais eu autant envie que là, normal quoi !) C., pour me faire plaisir, m’a même ramené de la bière sans alcool mais en fait sur l’étiquette on lit « moins de 1% d’alcool » c’est pas du foutage de gueule ça ?
- C. devenu parfois trop protecteur : « p*tain Jess si tu touches à ce pinceau, ça va chier ! »
- 2mois à gerber au premier trimestre
- Être gênée dans certains mouvements avec le gros bidon (s’abaisser pour ramasser un truc devient sportif)
- les prises de sang à gogo (par contre la phobie des aiguilles m’est passée du coup)
- Avoir tout le temps envie de remettre mes fringues de nullipares (j’avoue j’ai mis un short d’avant grossesse dans la valise en espérant pouvoir sortir de la maternité dedans …)
- Aller dans une pièce et ne plus savoir pourquoi : plus le bide grossit et plus ça m’arrive, un vrai mystère …
Je pourrais continuer cette liste sur des kilomètres …

Et puis bébé qui bouge dans le ventre c’est … un peu des deux et ça mérite un billet rien que pour en parler tellement c’est … bizarre, épatant, marrant, douloureux, surprenant, flippant, …

* Évidemment que c’est normal, tu crois que Candy elle se met quoi sous la dent pendant qu’on fait un bain …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le début de la fin

grossesse photographie bloggrossesse photographie bloggrossesse photographie blog
L’aventure de la grossesse approche doucement de la fin (et la valise pour la maternité qui attend que je la remplisse n’arrange rien mais j’ai la flegme). Une fin qui s’annonce peut-être même plus tôt que prévue vu que Lily-Rose a l’air pressé de pointer le bout de son nez. Y’a 3 semaines, ma sage-femme m’a fait découvrir le monitoring : un appareil magique qui enregistre le cœur du bébé et les contractions sur papier genre un détecteur de mensonges qui, la première fois, te laisse en pleine crise de guimauve «j’ai entendu son p’tit cœur t’rends compte hiii» puis, à la longue, qui te laisse juste une grosse demie-heure pour lire 9mois/envoyer des sms cons/traquer sa frangine via GPS han la s%lope elle traine encore les magasins/ glander sur twitter*). Bref, après le 1er monito (où j’ai donc été extrêmement concentrée sur les battements cardiaques de Lily-Rose en me disant que son papa allait en crever de jalousie), ma sage-femme revient et je lui lance toute fière «ben y’en a pas eu, j’vous l’avais dis !». Elle mate sa feuille des secousses sismiques : «mais si ça contracte ! Vous en avez une toutes les 3 minutes !»
Ah bon. Pas remarqué. Même pas mal ! Si c’est comme ça pour l’accouchement, j’apporte un monopoly !
«Ah bon» (tout court). J’étais hyper étonnée en fait.
Je suis passée à côté de l’hospitalisation et j’ai été forcée de me transformer en légume. Du coup, je passe mon temps à (dans le désordre) dormir, coudre, textoter le futur papa, faire des vidéos de mon bidon (Alien à côté c’est de la gnognotte), …
grossesse photographie bloggrossesse photographie bloggrossesse photographie blog
Chez l’obstétricien, j’ai essayé d’en savoir plus sur le terme repos (parce qu’il y a repos et repos quoi !)
«Repos c’est-à-dire? J’peux sortir quand même ?»
Et C. embraye : «ce que ma femme veut savoir en fait c’est si elle peut faire du shopping…»
Bonjour la honte ! Et j’ai même pas le droit en plus : «vous restez chez vous au calme avec votre bébé, d’accord ?!»
Non, je vais laisser mon utérus en baby-sitting et aller trainer chez H&M pauv’ con !
Mais sinon Lily-Rose pète la forme, les contractions elle s’en fout. Elle est prête à tout pour gagner quelques semaines, la preuve, l’autre jour elle tétait son cordon ombilical. P’tet qu’à force il va lâcher et elle va pouvoir se faire la malle en douce … Son poids à terme est estimé à … 3k800gr (quand je pense que ses géniteurs faisaient 5k300gr à deux, je me dis qu’il y a forcément une erreur …).
grossesse photographie bloggrossesse photographie bloggrossesse photographie bloggrossesse photographie blog
Encore 2 semaines à tirer et Lily-Rose pourra débarquer quand bon lui semble et moi j’aurais le droit de ranger la maison, d’astiquer les fenêtres, et surtout de… faire les soldes ! Même si je sens bien qu’à ce moment-là, je serai trop crevée pour me lever du canapé …
Et rien à voir mais : le salon a été refait (enduit ciré au mur + changement de places des meubles) ; les photos bientôt !

* Je blogue moins mais je tweete plus.

Rendez-vous sur Hellocoton !

On joue à l’esthéticienne ?

Ou, j’ai testé pour vous : se faire maquiller par son homme (et y survivre),
maquillage agnès b test cosmétiqueHier, C. a décidé de me maquiller pendant qu’on surveillait la cuisson des paupiettes. J’ai accepté, histoire de lui rendre la pareille (oui un jour je me suis amusée à le maquiller, c’était tordant). Bref. Ça m’a prouvé que toute son éducation cosmétique est à revoir : il confond le fard à joue et le fard à paupières et j’en passe …
J’ai eu très peur quand j’ai senti le pinceau passer jusque sur l’os de la pommette alors qu’il était entrain de poser le fard sous l’œil. Je me suis rendue compte qu’un gros pinceau à poudre, même rose fluo, pouvait être une arme contondante dans les mains de mon cher et tendre. Pour s’aider à choisir tel ou tel produit, il ouvre et renifle (ça c’est l’instinct de l’homme primaire, tu vois ?). A la pose du « truc pour les cils » dixit C., j’ai failli passer à côté de l’asphyxie tellement je retenais ma respiration, dans l’espoir qu’il me crève pas un œil. Et évidemment, il m’a foutu du rouge-à-lèvre sur les dents (je le sentais venir gros comme une maison ça).
Finalement, façon nouveau look pour une nouvelle vie, il m’a amené devant le miroir en affichant un grand sourire moqueur et en effet, je peux commencer une nouvelle vie, comme prostituée par exemple.
« Alors ? »
« Disons que je sortirai pas comme ça mais c’est pas catastrophique mon chéri. »
maquillage agnès b test cosmétiqueBon et toujours dans le vif du sujet, j’ai profité d’une promo chez Agnès B (5 produits pour 29,90euros pour une 1ère commande), j’ai économisé quelque chose comme 91euros ! Je ne connaissais pas du tout leurs produits et j’ai souvent hésité à commander en regardant leur catalogue en ligne. Et, j’avoue avoir eu une bonne surprise. Donc, ça fait une semaine que je suis fan du fond de teint Fidelity 24H qui fait pas briller et convient nickel à ma carnation avec le beige rosé. Par contre, la tenue 24h, je pourrais pas dire si ça tient le coup, je suis pas du genre à faire la fête toute la nuit et au petit matin me dire « ouah mon maquillage a pas bougé ». Mais oui, le soir, y’en a encore tout plein sur le coton. J’ai craqué aussi pour un rouge-à-lèvres. D’habitude, j’aime pas ça ; ça brille, ça colle, ça file sur la bouche de C. après un bisou et surtout j’ai jamais trouvé une couleur naturelle qui me conviendrait. Et là, la teinte bois de rose arrive dans ma trousse à maquillage et révolutionne toutes mes idées sur les rouge-à-lèvres. Côté ombres à paupières, je mise toujours sur des teintes marrons yeux de cochon, donc j’ai choisi le brownie strass qui est pas mal du tout. Bon pis un double pinceau vu que le mien faisait la gueule et enfin un crayon contour haute déf, un genre d’eyeliner version crayon, waterproof en plus, et super facile d’utilisation.
Et sinon, j’ai pu me débarrasser de ma vieille trousse à maquillage puisque j’en ai eu une en cadeau bien plus pratique avec des compartiments et tout.
maquillage agnès b test cosmétiquemaquillage agnès b test cosmétiquemaquillage agnès b test cosmétiquemaquillage agnès b test cosmétiquemaquillage agnès b test cosmétiquemaquillage agnès b test cosmétiquemaquillage agnès b test cosmétiquemaquillage agnès b test cosmétiquemaquillage agnès b test cosmétiquemaquillage agnès b test cosmétiquemaquillage agnès b test cosmétiquemaquillage agnès b test cosmétiquemaquillage agnès b test cosmétiquePour résumer : Agnès B. j’aime, C. en maquilleur professionnel un peu moins et C. tout court beaucoup !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Alice au pays des merveilles de Tim Burton : le verdict

Qui d’autre que Tim Burton aurait été le mieux placé pour réaliser un Alice au pays des merveilles déjanté ?
alice au pays des merveilles tim burton avis
Je l’ai enfin vu. Et, je suis restée sur ma faim. En fait, une fois qu’on a vu les bandes annonces, on a déjà tout vu.
Visuellement, comme toujours c’est magnifique, on s’en prend plein les yeux ; même si la 3D je l’ai pas vraiment remarquée mise à part une pub pendant les bandes annonces où on s’est pris un chamalow dans la gueule avec ma sœur. Merci Haribo pour ce moment d’adrénaline ! Ah si, les lunettes, ça sert à voir tout en plus foncé. Comme des lunettes de soleil quoi. Et à être ridicule aussi évidemment. Et à faire des photos tordantes que t’envoies sur facebook.
Certes, j’ai passé un agréable moment à le regarder, comme admirer un beau tableau, mais c’est tout. Le scénario est plat. Pourtant ça commençait bien : Alice, 19ans, jolie comme un ange, censée épousée un affreux rouquin et qui, au moment de donner sa réponse, aperçoit le lapin blanc et part à sa poursuite jusqu’à tomber dans son terrier. Là, la fiole, la table transparente, la petite porte mais après tout s’essouffle. Lire la suite de cette entrée »

Rendez-vous sur Hellocoton !
bon plan :
me contacter :
Papotage :
  • Marie: Super tuto ! Merci de le partager !! Pensez vous que l’on puisse le réaliser avec de la laine ? :)
  • OUIOUIOUI studio: Si tu veux moins t’embêter pour le nettoyage des dames Jeanne tu peux aussi mettre du liquide...
  • pince mi et pince moi: tes photos sont de plus en plus belles, dans le cadrage particulièrement. J’ai hâte de...
  • Petite-Mam: Magnifiques tes photos !
  • maman taupe: J’adore la première photo, on dirait qu’elle est seule au monde dans sa bouée ;-)
Newsletter :
Abonnez-vous à ma newsletter pour ne rien manquer + mes bons plans !

439 abonnés.
shops :
le jeu de l’été :
summerball_160x600.gif
Merci :
`
△ Mes photos ne sont pas libres de droit. Merci de m'avertir si vous souhaitez en utiliser une. △


3 offres 120x600



http://www.habitat.fr