Instagram

Trois heures du mat’, insomnie à deux

30 juillet 2003

Au cours d’une discussion hyper élevée (environs trois pommes et demies plus un mini concombre), sur le matelas, un couple d’amoureux fous (à tous les sens du terme) papote.
 » ‘L’indien du placard’ tu connais ? » m’interroge C. .
– « Non c’est quoi ? »
– « C’est l’histoire d’un indien donc, qui sort des armoires pour tuer les gens quand ils dorment … »
–  » … hum ! »
– « Il leur fait des trucs horribles, il est géant en plus et quand il a finit il part se cacher dans le placard … » continuait-il comme s’il racontait une histoire vraie.
– « Ha … » et mes mains partent à la recherche des siennes, comme pour me protéger mais ce n’était pas le cas bien entendu.
– « Tu verrais comme il les massacre ! Leur crève les yeux et … »
– « Mais ! Arrêteuh ! JE dors à côté de l’armoire là !.. Tout contre ! » chignais-je en me serpentant discrètement sous le drap.
– « Rôh ! Mon chou, je rigolais ! En fait c’est l’histoire d’un bonhomme minuscule qui se fait un pote cowboy … »
– « Tu ments ! »
– « Non ! C’est un Walt Disney. Et, … »
– « Je sais que tu me prends pour une conne et je sais que c’est un film d’horreur ce machin !.. »
– « Mais non c’est un dessin animé … »
– « … Hum … Calins … Z’ai peur ! On change de place ? »
Ni une, ni deux, je m’étale de tout mon corps sur lui et il se retrouve collé sur le miroir de l’armoire .. hantée ?
Alors, c’est un film de peur ou une jolie histoire avec une happy end et des personnages aux couleurs flashy ?

Dans le noir, je détecte pas quant C. essaie de me faire marcher car ma technique pour capter son foutage de gueule c’est justement de voir la sienne (de gueule). S’il a les yeux qui pétillent et le coin droit de la bouche paralysé, il ment.

1 Comment

  • Mes fantaisies 20 décembre 2008 at 16:36

    Walt Disney =). enfin ci je me souvien bien du titre.

  • Leave a Reply

    mes livres de crochet

    zess

    ………………………….

    zess

    Bon plan :

    Newsletter

    shops :

    pub


    pub

    Merci :

    Mes photos ne sont pas libres de droit. Merci de m’avertir si vous souhaitez en utiliser une.

    ×