Un joyeux non-anniversaire : la suite !

Deuxième texte pioché au fin fond des archives pour fêter les cinq ans du blog !

8 juillet 2004 – “Faites des gosses !” qu’il dit mon père
Ou Les soldes chez H&M
Je faisais la queue, que Rocco pourrait jalouser, aux cabines d’essayage depuis deux minutes et trente secondes lorsqu’une morveuse d’environ six ou sept piges rallonge le cortège en compagnie de sa maman et de sa mémé.
Ces trois poupées russes bruyantes animent la file d’attente derrière moi.
Au bout de quelques instants, la gamine effrontée se met à jaser sur mon sac à main en le trifouillant de ses petits doigts que j’aurai volontiers craqués un à un : “roh il est zoli le sac de la dame !”
– “Oui, arrêtes de le toucher ma chérie.”
– “Y’a des trucs brillants dessus ouah …”
– “Oui, ma chérie, c’est les perles, c’est bien !”
– “Elle a de grands cheveux la dame, pis c’est une dame elle a une grande jupe comme dans Docteur Queen.”
Une petite goutte de sueur se forme alors sur ma tempe.
D’après mes statistiques, j’en avais pour au moins un quart d’heure avant d’aller me cacher dans une cabine. Je bous.
Elle touche maintenant mes articles en main, à savoir quatre jupes pour lesquelles j’endurais cette intenable attente.
Je tire donc les vêtements dans mon autre bras, celui avec lequel je lui fichais de discrets coups de coude. Elle me contourne alors et continue son petit manège gênant. Ses supposées surveillantes étaient plus occupées à choisir des strings-ficelle dans le rayon d’à côté en la remerciant d’un “c’est gentil, ma chérie, de faire la queue pour nous !”
Le fait qu’elle m’ait prise pour bouc émissaire ne les troublait apparemment aucunement. Peut-être était-ce la distraction favorite de la gosse dans les magasins pour poufs. Toujours est-il que moi, à l’âge-des-dents-qui-ne-poussent-pas-ensemble-juste-pour-te-faire-chier, je me contentais de tirer la langue aux vieilles biques à talons aiguilles.
Ses vieilles campagnardes de mère répétaient simplement à intervalle régulier “mais arrêêêteuh d’embêter la dame !”
Me traiter de madame lorsque je suis de dos alors qu’on me donne, gracieusement, seize ans de face aurait pu me remonter le moral si je n’avais pas vu la chiarde, qui pendait sa caboche vers moi, enfoncer son index droit dans sa narine gauche approximativement jusqu’à la deuxième phalange touchant ainsi sa petite cervelle de linotte.
Bon. C’est normal. Les gosses mettent leur gros orteil dans le pif, c’est bien connu. Je vais pas en faire un drame non plus. Certain ravale aussi leur mollard, bouffe les chewing-gums collés au béton pollué, se ronge les ongles des panards ou s’arrache les croûtes des bobos. Elle, son truc, c’était les doigts dans le nez.
J’aurais ainsi pu relativiser si elle n’avait pas mis, a posteriori, ce fameux index dans sa bouche.
Je fais de gros yeux, soupire et tente vainement de la pousser hors de mon espace vital soit cinq centimètres de diamètre autour de mes ballerines.


Ensuite, elle se met à toucher la jupe que je porte, celle de Caroline dans la petite maison dans la prairie bien sur, en la faisant voltiger comme si je dansais.
– “Ouais, bon, ça va, merde ! Va jouer à la princesse avec la tienne de robe !” pensais-je si fort que des cosmonautes m’auraient entendue.
Je me retourne et la fusille. Du regard. Bien sur. Grave erreur : elle me tripote davantage et parle de plus en plus fort de moi.
Bon. Soit, je la prends par les pieds et l’a fais planer en rond puis je lui éclate sa gueule de rouquine contre un mur. Soit, je prends mon mal en patience. Puisque je n’ai pas les muscles appropriés, je choisis la seconde solution c’est-à-dire me taire et subir en dansant d’un pied sur l’autre et accessoirement en lui foutant des coups de cintres en guise d’armes d’auto-défense.

Ce tripatouillage dure jusqu’à ce qu’une vendeuse me donne un grand bout de carton matriculé d’un gros ‘4′. Une fois dans la cabine, jupes et sac à terre, en culotte devant les miroirs, je me réjouissais en songeant “rideau ” !
Après avoir revêtu mes jupettes et m’être biglée sous toutes les coutures, je file vers les caisses en gardant un article. Une attente aussi longue et surtout invivable comme celle-ci pour une seule fringue, c’était un peu rageant mais c’est C. qui m’aurait persécutée à la maison si je m’étais rappliquée avec une nouvelle garde robe.
Je m’aligne encore dans le rang, bien strictement comme on faisait à la petite école.
Soudain, j’entends une voix qui ne m’est pas inconnue …
– “Hey ! Maman, y’a la dame de nouveau là !” rembrayait l’emmerdeuse juste derrière moi.
Là, j’ai assimilé tout le sens du mot “dégouté”.

articles precedents articles suivants
eames reproduction pas cher bon plan ebay

Vous aimerez peut-etre aussi :

22 Commentaires

  • Reply diane 14 mars 2008 at 21:04

    olala, intenable, on souffre avec toi!!
    les gâteaux ont l’air délicieux!
    joyeux non-anniversaire!

  • Reply BUMCAT 14 mars 2008 at 22:19

    ah quelle morveuse, berk, j’ai déjà fait le coup, genre coup de coude malencontreux! oups! héhé!

  • Reply Audrey 15 mars 2008 at 8:46

    Ah ! Je déteste ce genre de petite peste ! hihi !

  • Reply Scheharazade 15 mars 2008 at 10:19

    Lool des fois on se demande pourquoi on est si bien élevée et que l’on ne leur colle pasd une bonne baffe.
    La même chose m’était arrivée, mais le gamin s’amusait à soulever ma jupe O_o Comme c’était pendant mon job d’après les cours (je fais « l’hôtesse de vente » lol), je ne pouvais pas assommer le gamin de ma (future) cliente. Grmph !

    chuuu

  • Reply Valandra 15 mars 2008 at 12:02

    Haaa naaaan ce genre de gamine je la regarde et je lui tire la langue ou alors je la dégage. Je suis vilaine j’avoue…
    J’aime pas les gosses enfin ceux des autres, y a que les petits frères de ma Chérie que je supporte parce que ce sont eux et que je les connais. De toute façon c’est réciproque les mômes ne m’aiment pas non plus donc j’ai la paix.

  • Reply joanna 15 mars 2008 at 12:10

    Houlaaaaaa rien que de te lire je sue!!!! Je ne suis pas fan de gosse (faut bien l’avouer)…je n’aurais jamais jamais eu ta patience!!!! quitte a m’attirer les foudres de toutes les meres du maga , je lui aurais dit clairement « déguaaaages » et si ca n’avait pas suffit j’aurais dit a la mere « si tu veux qu’elle ai une espérence de vie qui dépasse les 8 ans tu la gardes a min 2 metres de moi!!…mais en général le « déguages » suffit (crois en mon expérience de vieille-aigrie-qui-préfère-les-chiens :D)
    Tu es une saiiinte :)

  • Reply Zess 15 mars 2008 at 12:49

    diane> merci d’avoir compatis !
    bumcat> huhu les gosses devraient etre interdits dans les h&m !
    audrey> et moi donc !
    scheharazade> argh un futur vicelard !!!
    valandra> c’est pareil, j’ai du mal avec les gosses à part les bébés eux ils sont toujours chous !
    joanna> huhu ça m’étonne pas de toi qui te laisse jamais faire ! à l’époque, je fermais ma gueule mais maintenant, je crois que je dirai 2mots à la mère … mais bon, en meme temps, dès que tu dis un truc, les gens autour de toi te regarde comme si t’étais le diable !!

  • Reply joanna 15 mars 2008 at 13:20

    ouiiii c’est vrai :)….mais malgré mon grand age je suis restée un peu provoc et en général j’ajoute « j’aime pas les enfants » avec un aire dégouté a celles dont les ovaires me jettent de l’eau bénite hihihihihi

  • Reply anne 15 mars 2008 at 19:10

    « Ses vieilles campagnardes de mère  » c’ est pas tres gentil ça dis donc!!!
    Eh là, Nimes c’ est pas la mégalopole non plus!!!!!!!!!!!
    Meme si c’ est vrai que « les gosses des autres » sont souvent relous, attends un peu: tu verras que quand ta morveuse a toi te suivra chez h&m, parce que t’ auras pas le choix, tu modereras tes mots!!!!!!
    Cela dit, c’ est tjs cool de te lire!
    Sans rancune!

  • Reply joanna 15 mars 2008 at 19:57

    Euuuuh si je peux me permettre Anne , ce n’est pas les « enfants des autres  » qui sont relous mais les morveuses comme tu le dit si bien….
    Zess aura une ‘tite princesse , une petite fée ou au pire une petite canaille-adorable-avec-de-lhumour-et-du-second-degrééé mais pas une morveuse ca c’est suuuuuuuuure!!!!

  • Reply anne 15 mars 2008 at 20:15

    Johana:-))Ben si des fois quand meme, les enfants des autres!!!!!
    Naaan je déconne je supporte vachement bien les potes barbies girl de ma morveuse a moi!!!Hum.
    Et puis c’ etait pas méchant ce que j’ ai dit hein, ne me huez pas, ce qui est vrai par contre, c’ est que j’ aime bcp l’ écriture de zess…bonne soirée a toi!

  • Reply joanna 15 mars 2008 at 20:42

    hihihi je dirais meme les zenfants tout court :)))))) . Mon morveux a moi(Barry) n’a pas le droit d’amener des amis a la maison!!!!

    J’oubliais de préciser que Barry est un bouledogue..;Ca compte quand meme non?! Il m’appel « maman »…..
    Et je suis entierement d’accord : Zess écrit super bien…entre autre chose :)

  • Reply Zess 15 mars 2008 at 21:01

    anne>ma gosse à moi ira certainement pas embêter les gens, et je la laisserai pas sans surveillance (j’ai été éduquée comme ça) et sinon pour les vieilles campagnardes de mère, c’en étaient vraiment si ma mémoire est bonne ! 😉
    Joanna> ouiii elle sera parfaite, et même que sa marraine de coeur ça serait toi et son parrain de poil barry ! :) bisous ox

  • Reply joanna 15 mars 2008 at 21:10

    Merciiii je dis ouiiii!!! Le gamin aussi :))) Jsuis toute flatée!!
    Rhaaaan me réjouis , jlui ferai des trucs pour sa chambrette!!!
    Alooors qu’es ce que tu fais encor sur le net….zou au boulot t’as une princesse a faire!

  • Reply Maroual 16 mars 2008 at 21:08

    Puté, un coup je suis tombée sur un sale petit gosse lubrique… ouais ouais si bonne heure… :frontquiperle: Alors que j’essayais gentiment mes trouvailles chez Etam, ce petit morveux s’est pris au jeu d’ouvrir le rideau et de passer la tête dessous. Et bien sûr maman : « chéri, voyons, je t’ai demandé de laisser madame tranquille! » Tout ça avec une voix de merde que si j’avais été le gamin beh même pas peur du tout. Finalement, au bout d’un moment, il s’est simplement fait marcher sur les doigts, juré j’ai pas fait després! :saint: Sa mère vient me houspiller, dediou elle a un culot…

  • Reply Saxal 8 octobre 2008 at 9:30

    Zesslou tu es prete à te reproduire, c’est clair !!!!

  • Reply Zess 8 octobre 2008 at 9:58

    saxal> punaise, je lui aurais bien fait un one shoot à cette merdeuse level 1 !

  • Reply Saxal 8 octobre 2008 at 10:02

    Ma pauvre zesslou, tu ne vis pas avec ton époque… Ouvre les yeux ! Te rends-tu seulement compte que c’est cette même merdeuse qui t’a pourrie la tronche en arene la semaine dernière avec son démo uberstuffé ??? Il n’y a pas de justice.

  • Reply Zess 8 octobre 2008 at 10:07

    saxal> rho lala, maintenant je vais imaginer que c’est elle à chaque fois que je croiserai un H2, tu crois que j’vais être encore plus sadique ?

  • Reply Saxal 8 octobre 2008 at 10:14

    Encore plus sadique ??? Non, je ne pense pas que cela soit humainement possible… Tu as déjà atteint tes limites dans ce domaine. D’ailleurs je me demande encore comment la fille qui tient ce blog bigarré d’enfulte néo-kitsch se retrouve le soir à éventrer de pauvres magiciens nécrophages qui préfèreraient sans doute jouer à la poupée avec toi ! Ca me dépasse. Schizophrénia powa.

  • Reply Zess 8 octobre 2008 at 10:36

    saxal> mdr
    « blog bigarré d’enfulte néo-kitsch » ça ferait un super titre/slogan !

  • Reply Saxal 8 octobre 2008 at 10:39

    je ne suis pas un fan des copyright, alors ne te prive pas pour l’utiliser à ta guise ! 😉

  • Laisser un commentaire