Analyse bucale

3 mars 2004

Ou Après les boîtes de conserve, les swiffer en sachet, les lingettes démaquillantes jetables, les shampoings 7 en 1 : la barbe à papa de l’an 2004.

J’ai découvert dans un centre commercial la barbe à papa en pot. Après ma minute d’euphorie et de réflexion intense sur le génie qui avait eu cette idée fabuleuse, je n’ai pas résisté et pris cinq un pot dans mon caddie
Pas besoin de faire la queue à la foire, les deux euros dans la main, ni d’attendre que le Monsieur barbe à papa, qui pourtant n’a pas un poil sur le menton, fasse tournicoter le voile rose autour de sa baguette dans un mouvement des plus gracieux pendant que nos narines confient à la langue qu’elle va se régaler, on a simplement à se servir dans le rayon nouveauté du carrefour du quartier.
J’ai donc testé goûté après avoir non sans mal arraché le couvercle en plastique qui certifie pourtant une ouverture « pratique ».
Mes goût de gosse experte en sucrerie qui filent des caries faisant leur réapparition, j’ai analysé l’une des inventions du siècle avec sévérité et impartialité, la dénigrant d’avance de sale pale copie.

A première vue, la mixture est un peu compacte mais il suffit d’y tirer des petits bouts pour contempler tout le léger de cette matière indescriptible. Vous en connaissez beaucoup des aliments magiques qui ont l’air compact pis en fait, qui se révèlent acrobates et peuvent choper la forme que nos doigts voudront bien trafiquer ?
La texture est donc la même. Quant à la saveur, elle se rapproche assez bien de l’original, même si le goût de fraise est un poil plus réhaussé.
Ca colle aux doigts comme la véritable. L’odeur, comme un souffleur de nostalgie, vous renvoie dix ans en arrière au milieu des manèges qui donnent la gerbe font peur et de la foule qui se bouscule.

Je l’élue, haut le pot, produit de l’année.

Faudra que la père Nutella fasse une place à ce nouvel arrivant dans le placard et, tant qu’à faire, qu’il lui souhaite la bienvenue car il risque se de le coltiner un bon bout de temps. Deux pots d’amour l’un contre l’autre.

No Comments

Leave a Reply

mes livres de crochet

crochet calin de zess
mini dressing au crochet zess
zess

Bon plan :

Newsletter

shops :

pub


pub

Merci :

Mes photos ne sont pas libres de droit. Merci de m’avertir si vous souhaitez en utiliser une.

×