Ce que signifie le mot exagération

19 avril 2004

Ou l’aimant à vieille folle,

Si vous vous apercevez que le post précédent est bizarrement lié à celui-ci, ce n’est pas une défaillance de votre moniteur, je suis simplement malchanceuse.

Hier soir, je sortais Candy aux alentours de chez moi. Tripotant mes clefs pendant qu’elle commençait à se soulager l’anus, j’entends soudainement un homme m’interpeller : « hey ! les chiens ont pas le droit de faire caca sur le trottoir ! »

Je me retourne et vois un gars d’apparence classe dans un troupeau de gens plutôt bourgeois.
– « Ils doivent faire dans la rigolle ! » continue t-il.
Je lui tourne le dos en l’ignorant, attendant que Candy termine, en espérant qu’elle ne soit pas dérangée par cette avertissement importun.

Soudain, une femme, gratinée à la gouache et à la laque super-volume-express, me somme sur un ton agressif : « il faut ramasser ! »
Cette fois, je ne me retourne pas.
– « Voilà, maintenant vous prenez un sachet et vous ramassez ! » crie t-elle dans ma direction plus féroce qu’un yorkshire.
– « Vous n’avez qu’à le faire si vous y tenez tant » rispostais-je avant de reprendre mon chemin.
– « Non ! Vous ramassez, vous ramassez maintenant …OH VOUS RAMASSEZ IMMEDIATEMENT ! » répète t-elle en hurlant comme une hystérique.
A ce point d’obstination, je me demande si elle s’est pas échappée d’un asile psychiatrique. A entendre ses hurlements aigues, on aurait pu croire que Candy lui avait chier sur le talon aiguille.
Tous les yeux de la rue sont braqués sur nous. J’aurais presque eu envie de rigoler si elle ne fonçait pas soudainement sur moi comme un taureau en furie ; à croire qu’elle pensait vraiment que j’allais ramasser la merde pour la lui balancer à la tronche parce qu’elle me l’ordonnait.
Je presse le pas sans rien dire et sans les regarder.
Derrière moi, elle s’acharne à hurler : « quelle connasse ! Quelle salope ! » Sa voix résonne comme dans un cauchemard. Ca m’a l’air totalement irréel.
Je finis par prendre la poudre d’escampette en galopant avec Candy.

Depuis, je ne sors plus sans une bombe lacrymo et un couteau de boucher prêt à agir contre toute vieille peau menaçante.

No Comments

Leave a Reply

mon dernier livre

crochet calin de zess

Newsletter

shops :

pub


pub

Merci :

Mes photos ne sont pas libres de droit. Merci de m’avertir si vous souhaitez en utiliser une.

×