Les distractions de Candy

13 mai 2004

Après m’avoir ramené une grosse perruche verte fluo, subsidiairement morte, dans la maison comme un gosse ramènerait un caillou « trop beau » à sa maman, Candy est aussi passée par mastiquer des escargots innocents, avec la carapace pour plus de croquant, et par gouter des pattes de criquets ; tous ces mets provenant du jardin offrant moult escapades gastronomiques.
Saisissant peut-être que j’aurais préféré la voir revenir avec une paquerette entre les crocs ou la féliciter pour avoir déterrer un trésor reluisant, Candy a fini par abandonner ses recherches douteuses écoeurantes pour une passion moins gênante : le détournement de chaussettes de C. et, par conséquent, le nettoyage de poussières.
Dernièrement, j’ai eu droit à des bouts de bois aux dimensions anormalement grandes dans la gueule d’un toutou de son gabarit, pour ne pas dire des arbustes arrachés aux fausses allures d’antenne télé, rapportés fièrement en plein milieu du salon.

Pourtant, elle ne manque ni de baballes, ni de machins en caoutchou faisant « coui-couic » et autres gadgets rebondissants, aux formes absurdes, prêts à être hachés.

No Comments

Leave a Reply

mes livres de crochet

crochet calin de zess
mini dressing au crochet zess
zess

Bon plan :

Newsletter

shops :

pub


pub

Merci :

Mes photos ne sont pas libres de droit. Merci de m’avertir si vous souhaitez en utiliser une.

×