Souvenirs

18 janvier 2008

Vers cinq/six ans j’aimais déjà dessiner, colorier, inventer. J’avais une grosse trousse barbie© remplie à craquer de crayons de couleurs. Au fils des années, son poids s’est alourdi. Ma manie de garder les reliques m’a conduite à l’avoir encore dans mes tiroirs de jeune femme. Mieux : toujours gonflée de ses antiques occupants multicolores.
Ils sont abîmés, cassés, mordus voire fendus mais je les aime.

Ce ne sont pas d’ordinaires crayons de coloriages. Ils ont tous une histoire à la senteur des bonbons krema et des chewing-gum à la fraise.
Le bleu aux allures de sculpture c’est Schnoudeul qui l’a mâchouillé pendant sa pause de graffiti ravageurs sur le livre de Monsieur Farceur : « regarde, j’écris comme un docteur ! » . Le rouge, qui n’a pas vu un taille crayon depuis une décennie au moins, s’est vu usé sa mine sur un champignon. Je me souviens que le bleu clair, surnommé rikiki, était mon préféré pour teindre le ciel ; et c’est toujours le cas. Le blanc, l’intrus, l’unique, était souvent introuvable et inutile.

J’en ai racheté depuis mon enfance. Des tout beaux, tout neufs. Des crayons de grandes qu’il ne faudra pas tailler des deux côtés ou mordre pour avoir ce petit goût de bois dans la bouche. Mais je dois vous faire une confidence : je préfère toujours les plus vieux lorsque je suis face à une page blanche …

A 10ans, je me suis inscrite à des extras à l’école. Des cours de peinture. Moi qui ne faisais aucune activité extra-scolaire et qui haïssais le sport au plus haut point, j’étais comblée. Je me souviens que la maîtresse qui nous donnait ces leçons n’avait pas voulu céder à mes parents une de mes peintures représentant un port. Il était présenté à une expo’ de fin d’année sous le préau après plusieurs mois de travail. J’étais hyper fière. Mais, malgré les supplications de ma mère, l’instit’ n’a pas fléchie. Elle ne s’est même pas laissée corrompre lorsque la Reine Mère lui proposa de l’acheter. « Ça prendra peut-être de la valeur, il reste ici madame » qu’elle avait dit. J’ai essayé de le refaire. J’ai détesté ça.
Je lui en veux toujours.

Un peu plus tard, je me souviens avoir peint un gigantesque Dumbo&Thimotée sur le mur du garage de la maison de mon enfance pendant les vacances scolaires. Le garage était le passage obligatoire pour entrer dans la maison. Les visiteurs ne pouvaient pas passer à côté. Ma fierté était encore au rendez-vous. Quelques années après, une de mes grandes soeurs a acheté la maison. Elle a absolument tout refait. C’était triste de savoir que les escaliers sur lesquels on grimpait les yeux fermés tant on le connaissait par coeur n’affichait plus sa vieille couleur brune. Trêve de nostalgie, c’est rigolo quand même que ma nièce ait continué mes dessins de gamine que j’avais gribouillés avant que le papier peint ne les cache.
Le garage a lui aussi était repeint, effaçant à jamais mon oeuvre de Disney.
Je lui en veux toujours.

Adolescente en mal de vivre, je m’étais attaqué au plafond de la mezzanine où je pionçais en y peignant/bombant une galaxie géante. Trois jours de travail plaisir. « Tu jures, maman, on déménagera jamais d’ici hein ? Promis ?! » Peine perdue. J’ai fini par emménager avec C. dans notre premier appart’ et mes parents sont partis à la campagne, abandonnant ma chère voie lactée que je pouvais regarder de longs moments avant de sombrer dans le sommeil.
Je leur en veux toujours.

Oui ! Je suis rancunière mais surtout, surtout, trop nostalgique …

14 Comments

  • Ma 18 janvier 2008 at 12:21

    Je confirme, tu sais rendre tout beau avec un zoom entre les doigts!
    Les pinceaux, on y pense pas asseze mais ça peut être joli!!
    Je despere du coup : j’ai pleins de photos à faire (mon nouveau sac arrosoire par exemple, mon appart actuel histoire d’en garder une trace vu qu’on demmenage-encore-, la rochelle…) et je sais d’avance qu’elle ne seront jamais aussi jolies que si c’était toi qui les avaient faites!
    C’est quoi ton secret?

    J’aime carrément eu l’impression de sentir le bois des crayons de mon enfance… j’aime la nostalgie!

  • Ma 18 janvier 2008 at 12:22

    Je désespére*!!

  • Fanny 18 janvier 2008 at 15:19

    J’aime trop les crayons de couleurs, depuis dix ans je traine une boite de Fabel Castel, mais genre la grosse boite, ils sont tellement beaux que je les utilise vraiment rarement 🙂

  • MImnor 18 janvier 2008 at 20:26

    Je découvre ton blog, il est simplement magnifique ! et tes photos, elles sont superbes ! L’homme qui adore la photo est d’accord avec moi ; sans indiscrétion t’as quoi comme appareil ?

  • Zess 18 janvier 2008 at 21:53

    Ma> hiiii ben le secret c’est … la luminosité d’la pièce, faut pas prendre les photos de ton appart le soir quoi … (et ça jlai pas inventé c’est un photographe pro’ qui me l’a appris)
    Fanny> je te comprends ! peut-être que tes enfants les utiliseront un jour qui sait !
    Mimnor> merci et bienvenue à toi ici ! mon appareil c’est un nikon d50, j’en avais parlé dans les commentaires du post sur les gateaux je crois.

  • cala 19 janvier 2008 at 15:34

    bon, coup de coeur absolu pour ta gazette, je t’ajoute sans attendre sur les étagères de ma petite épicerie…

  • Zess 19 janvier 2008 at 16:19

    cala> 🙂 merci, j’ai fais de même !

  • kikideudeu 20 janvier 2008 at 8:10

    Whaouuuu que du bonheur ces photos. Et je comprends parfaitement tes rancoeurs. Bisous

  • Valandra 20 janvier 2008 at 14:11

    Ha tu me fais me rappeler que j’ai conservé une trousse plate avec des rangements que j’ai retrouvé l’autre jour. Dessus il y un dessin de Potter je crois bien (Béatrix pas le p’tit brun à lunette). Dedans des crayons bien taillés et neufs. Ma maman me les avait acheté quand je suis rentré à la grande école mais je ne m’en suis jamais servi car c’était trop joli. Les crayons sont toujours dedans et toujours taillés mais je ne m’en servirais jamais…
    Partout ici dans les placards, il y a des trousses remplies de feutres, stylo plume qui ne fonctionnent plus pour la plupart mais c’est toujours « sentimental » alors je conserve.
    Ha et tes photos c’est toujours un régal !
    Bibises aux poulettes à 4 pattes !

  • la tartine 20 janvier 2008 at 21:20

    je te découvre par hasard et par Cala… moi aussi, j’aime bcp ton chez toi… et j’me vois ds tes liens ??? alors, c’est réciproque…(?)…

  • Zess 20 janvier 2008 at 21:28

    kikideudeu>aaah t’es la première à me dire ça ! 😉
    Valandra> c’est drôle que t’oses pas les utiliser ^^ les faces plates te font des léchouilles :p
    la tartine> oh bienvenue ici ! mais voui c’est réciproque ! 🙂 je suivais aussi ton ancien blog, le nouveau est tout joli d’ailleurs ! et j’suis jalouse de tes petits moutons sur roulettes !

  • Josefin 20 janvier 2008 at 21:57

    Tu as un blog très mignon!

  • Zess 25 janvier 2008 at 16:53

    Josefin> merci 🙂

  • Scheharazade 27 janvier 2008 at 19:45

    Tes photos sont vraiment très belles.^^

    Il est kawai le petit meuble rose & blanc.

  • Leave a Reply

    mes livres de crochet

    crochet calin de zess
    mini dressing au crochet zess
    zess

    Bon plan :

    Newsletter

    shops :

    pub


    pub

    Merci :

    Mes photos ne sont pas libres de droit. Merci de m’avertir si vous souhaitez en utiliser une.

    ×