Ta bulle t’éclate à la gueule

17 juillet 2003

Le chewing-gum représente parfaitement la race humaine.

D’abord dévêtu de son imperméable hollywood bon chic bon genre, il se fait écraser par des dents jaunes et pointues, asticoter puis entrelacer par une langue puante, sucer jusqu’à ne plus avoir de goût, et parfois même déchiqueter.
Une fois sa substance utile extirpée, le chewing-gum se fait jetter aux ordures, dans les rues ; ou pire, coller, à côté des crottes de nez et de la poussière derrière un vieux radiateur.
Le cycle même d’une vie : profit, éviscération ou ablation de la chose opportune, jalousie, haine, rejet final.

Ces pâtes mâchées qui nous envahissent finiront par nous faire la peau.

No Comments

Leave a Reply

mon dernier livre

crochet calin de zess

Newsletter

shops :

pub


pub

Merci :

Mes photos ne sont pas libres de droit. Merci de m’avertir si vous souhaitez en utiliser une.

×