Du papier peint dans le couloir

papier peint van gogh blossomcouloir palier papier peint fleurisoubassement peinture escalierdécoration palier escalier vintagedeco maison neuve escalierdéco escalier mur noir soubassementdéco escalier peinture soubassement bleu foncépapier peint van gogh noir
Un petit palier qui mène aux chambres et à la salle de bain … Au rez-de-chaussée, on a de l’espace, en haut c’est carrément plus petit ! Parfois, je me dis qu’on aurait du mettre un mur à la place du garde-corps et pousser la fenêtre dans la cage d’escalier, de sorte à faire de ce mini couloir un placard ! Bon on a toujours quelques regrets avec une construction sortie de notre imagination mais rien de dramatique …
J’avais envie de me lâcher sur le mur avec un papier peint un-peu foufou. J’ai craqué pour le modèle Van Gogh en gris sombre nuancé composé de branches et de fleurs délicates. Il existe aussi en bleu, moutarde, blanc, … J’ai eu du mal à me décider, j’aimais beaucoup la version bleu aussi. C’est une merveille non ? La transformation a été radicale pour ce petit coin en haut de l’escalier. On va surement y installer le piano du salon, Choubidou dit que l’acoustique sera bien (???), moi ça m’arrange je pourrai mettre un nouveau meuble à la place ! #decoaddict
Et puis,comme tu vois sur les photos, il manque une jolie suspension pour ce petit couloir, surement quelque chose comme ça ou ça (t’as du aussi remarquer que #Robertlechat s’incruste sur toutes mes photos !)
On a aussi enfin peint la cage d’escalier avec un soubassement mais je vous montrerai ça en détails dans un prochain post … Il faut aussi que l’on s’occupe du bois de l’escalier en lui-même (ZÉRO motivation !) … Y’a toujours du bricolage à faire, on s’ennuie pas le week-end ici !

Et coup de bol, j’ai craqué sur un modèle intissé ! C’est génial parce ça fait gagner un temps fou et qu’on a pas forcément besoin de tréteaux et porte comme support. Il suffit de mettre directement la colle sur le mur ! Bref, des travaux propres vite fait, bien fait !

Comment j’ai fait ?

1. Préparer la colle (c’est comme une purée, la dose d’eau, la dose de poudre)
2. Demander au Choubidou de poser de l’adhésif sur l’angle du plafond et tous les angles verticaux ainsi que sur les plinthes (sinon y’aura de la colle partout !)
3. Tracer une ligne verticale à *cm de la largeur du mur (* = la largeur d’un rouleau soit 53cm). Sinon on peut utiliser un fil à plomb de tapissier (mais j’en avais pas)
4. Remuer la colle, touiller, touiiiller parce que même si c’est écrit « sans grumeaux » sur la boite bah y’en a plein (comme la purée donc) !
5. Barbouiller le mur d’un peu plus de la largeur d’un lé sur toute sa hauteur avec une grosse brosse
6. Dérouler et maroufler du milieu vers les côtés avec une grande brosse comme ça (en essayant de me souvenir des gestes méthodiques de mon père que j’ai vu poser des kilomètres de tapisserie)(ouais à l’époque on disait tapisserie)
7. Couper le surplus en haut et en bas avec une règle et un cutter
8. S’exclamer « ouaouh c’est beaaau ! »

A partir du deuxième lé, les raccords sautés m’ont rendu un-peu dingue ! Le Choubidou dans ce genre de travaux, c’est mon assistant, il me passe les outils, bouge l’échelle, ect ! Là, j’avais l’impression qu’il priais intérieurement pour que je ne déchire pas le papier peint avant de le balancer par la fenêtre … Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas autant énervée après un truc. Surtout que c’est tout simple ! Bref il m’aura fallu quelques heures et beaucoup de gros mots pour arriver à ce résultat !

Pour des explications claires et détaillées (pas comme les miennes quoi) sur la pose de tous les papiers peints, c’est ici.

articles precedents articles suivants

BONS PLANS - PETITS PRIX - PÉPITES

Vous aimerez peut-etre aussi :

1 Commentaire

  • Reply Julie 10 mai 2018 at 7:06

    Très joli! Pour la suspension, la 1ère est plus sympa.
    Et sinon, un bout de couloir inutilisé avec une fenêtre, c’est l’endroit idéal pour y mettre de jolies plantes.
    Félicitations pour ta déco, c’est très inspirant.

  • Laisser un commentaire