Instagram

No images found!
Try some other hashtag or username

POUR NE RIEN LOUPER

855 abonnés.

Le premier qui dit que j’ai craqué je le scalpe

14 octobre 2004

Le premier qui dit que j’ai craqué je le scalpe

14 octobre 2004

Il y a peu, je faisais l’acquisition d’un mini service à café aux couleurs champêtres dans le rayon « bonne affaire » de Fly, pâle copie d’Ikea aux tarifs exorbitants. Généralement, je repartais les mains vides et le porte-monnaie plein. Chez Fly, le coin des affaires consiste surtout en un ramassis d’objets fêlés, cassés voire en bouillis soldés à des prix rédibitoirement forts et posés à la hâte sur de grandes étagères poussiéreuses au milieu du fauteuil bancal, du pot de fleur démodé ou de la vitrine à seulement quatre cent quatre-vingt neuf euros à cause du jeton sur la porte déglinguée et de la fissure dans le bois.

Ainsi, je déballais dans ma cuisine tout de rouge resplendissant mon petit sachet jaune où les petites assiettes et les tasses de lilliputiens avaient été soigneusement emballé par le caissier.
S’ensuit le rituel du décollage d’étiquettes. Au bout de la deuxième tasse, je les arrachais à la va-vite, perdant patience.
La phase finale dans l’acquisition de ce petit service à café/thé/liqueur est chiantissime. Il faut en effet gratter toute la colle et les petits bouts de papier restés attachés au dessous avec une éponge et du liquide vaisselle surpuissant. Pour plus d’efficacité, je conseille de tourner dans le sens des aiguilles d’une rolex pendant une minute et inversement. Il faut surtout penser à changer de sens pour éviter la tartine d’étiquettes sachant qu’il y a déjà une sacrée couche à retirer – trois ou quatre – ; car, en plus de barrer le prix et d’en écrire un idem quelques centimes en moins, le vendeur flyien colle plusieurs étiquettes des fois que ça ne tienne pas. Il est donc courant d’avoir cette fâcheuse impression d’enlever la triple épaisseur de tapisserie du salon de tantine Berthe.
Pendant ce temps de raclage, j’ai eu tout le loisir de me ressasser : « pourquoi ? Pourquoi ? POURQUOI lA PENCARTE AVEC LE PRIX NE SUFFIT-ELLE PAS ? »
L’autre jour, j’avais acheté un lot de bols en plastique en promo chez Ikea qui était littéralement scotché par une bandelette plastifiée. N’ayant jamais réussi à éliminer complètement la gélatine, c’est finalement en jetant à la poubelle les bols que j’ai réglé ce problème.

No Comments

Leave a Reply

Hello

Hello

Jessica

Pour en savoir + c'est ici

mes livres de crochet

zess

………………………….

zess

Bon plan :

Newsletter

DERNIERS POSTS

shops :

pub


pub

Merci :

Mes photos ne sont pas libres de droit. Merci de m’avertir si vous souhaitez en utiliser une.

Instagram

Instagram a retourné des données invalides.

@zessfr

×